ALBATORCorsaire de l'espèce

« Mes jours sont comptés. Je ne peux pas mourir en général chinois. Mais tel que je suis : Junker balte, général russe et prince mongol. c'est déjà beaucoup pour un seul homme. Je ne suis pas un aventurier ou un mercenaire. Je suis l'homme d'un rêve. On ne change pas de rêve pas plus qu'on ne change de peau. »
Roman Feodorovitch von Ungern-Sternberg

Finito

Terminé.

Mais vous pouvez suivre Gabriel Fouquet.

Un peuple ne respecte pas un  gouvernement qui se laisse vilipender. Le peuple veut que sa dignité  soit reflétée dans la dignité du gouvernement.
Benoit Mussolin

Un peuple ne respecte pas un gouvernement qui se laisse vilipender. Le peuple veut que sa dignité soit reflétée dans la dignité du gouvernement.

Benoit Mussolin

Fin juillet 2010, le président Nicolas Sarkozy décide, comme conséquence d’émeutes et de vandalismes urbains commis sur la commune de Saint-Aignan  (et sur l’ensemble du territoire) par des membres de la communauté rom, de l’organisation de retours massifs en Roumanie, déclenchant une légère polémique.
“La route du rhum c’est un peu Paris-Bucarest”

Fin juillet 2010, le président Nicolas Sarkozy décide, comme conséquence d’émeutes et de vandalismes urbains commis sur la commune de Saint-Aignan (et sur l’ensemble du territoire) par des membres de la communauté rom, de l’organisation de retours massifs en Roumanie, déclenchant une légère polémique.

La route du rhum c’est un peu Paris-Bucarest

Bronson - le film

Indispensable

Info Wiki sur Charles Bronson :

On n’arrête pas la connerie

Toute sa vie, Jean Yanne a été captivé par la connerie. Plus fascinante encore que l’intelligence, parce que sans limites, elle a été sa grande passion. Doué d’un véritable génie pour la débusquer dans ses manifestations les plus variées, les plus discrètes comme les plus éclatantes, il remarquait : ” J’ai la faculté d’assimiler la connerie ambiante comme les abeilles butinent les fleurs et prennent le pollen pour en faire leur miel. ” Cette intégrale des textes, répliques et pensées de Jean Yanne, agrémentée de nombreux inédits, représente quelques-uns des grands moments de la lutte incessante et nécessaire contre la connerie menée par l’un de ses opposants les plus fidèles et les plus spirituels. Un ouvrage ” ruisselant de cette intelligence du rire ” qui caractérisait Jean Yanne, comme le note Olivier de Kersauson dans sa préface.

  • A la campagne, les paysans pratiquent l’inceste pour ne pas abîmer les animaux.
  • Tout le monde veut sauver la planète, mais personne veut descendre les poubelles.
  • J’ai fait beaucoup de films sans être trop regardant sur leur qualité. J’ai d’ailleurs une définition dont je suis très fier. Je les appelle des “films bancals”, car je les fais pour des raisons bancaires et fiscales.
  • J’en connais qui seraient capables de tuer pour avoir le prix Nobel de la paix.
  • Brigitte Bardot a déclaré: “Un chat, c’est un cœur avec du poil autour.” Je ne me livrerai à aucun commentaire.
  • Je ne suis pas plus ému en jouant un assassin d’enfants qu’en faisant de la publicité pour les nouilles.